les Jujus
Bonjour et Bienvenue sur ce forum d'entr'aide et d'information sur les multiples
nous vous invitons à vous inscrire pour partager nos experiences
à bientôt , nous vous souhaitons une agréable visite

les Jujus

Forum de discussion entre parents de multiples et les autres
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avez-vous vécu cette épreuve ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maryline
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14373
Age : 50
J'habite à : Nantes (44)
Je travailles comme : En formation dessin
Voici mes hobbies : Mes bébés, jeux vidéo, internet
Réputation : 10
Points : 874
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Mer 4 Juil - 12:16

Avez-vous vécu cette épreuve ?

si oui pouvez-vous nous parler de votre vécu ?

Par avance merci de votre témoignage Very Happy

_________________


Invité <a href=www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web."> clic quotidiennement. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://jujus-jumeaux-ou-plu.realbb.net/portal.htm
eve62
Membre accro
Membre accro


Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 42
J'habite à : 62 St nicolas les arras
Je travailles comme : plongeuse en congé maternité
Voici mes hobbies : Mes enfants, musique
Réputation : 0
Points : 240
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Mar 28 Avr - 0:16

Oui j'ai fais une fausse couche , tôt a 6sa, d'ailleur d'aprés mon doc , si tôt on considére pas comme une fausse couche, seulement bein dés qu'une femme se sait enceinte, meme si elle sait trés bien comment se déroule la grossesse, à ce moment là , c'est pas un embryon qu'elle voit partir mais son futur bébé.
Donc pour moi je l'ai trés mal vécu j'ai mis 1an pour m'en remettre, et durant cette année , j'ai été trés bouleversée , et j'en ai voulu énormément a lolo d'ailleur je le dis core qu'il est responsable . J'y pense
Mon doc avec qui je parlais beaucoup m'avais dit que , le fait que je l'avais aussi mal vécu était lié a des événements douloureux de mon passé .
Revenir en haut Aller en bas
http://fibro.positifforum.com, http://laboulette062.skyrock.com/
PETITSMONSTRES
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 45
J'habite à : segré
Je travailles comme : congé parental
Voici mes hobbies : ORDINATEUR MARCHE A PIEDS
Réputation : 0
Points : 34
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Mer 26 Aoû - 21:44

Bonsoir les filles,

Moi aussi j'ai fait une fausse couche ça fait environ 6 ans. Je devais être enceinte de 4 semaines. J'ai eu droit à un curtage. Cette expérience m'a beaucoup marquée. Mais bon maintenant j'ai 3 beaux enfants.
A + CARO
Revenir en haut Aller en bas
Maryline
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14373
Age : 50
J'habite à : Nantes (44)
Je travailles comme : En formation dessin
Voici mes hobbies : Mes bébés, jeux vidéo, internet
Réputation : 10
Points : 874
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Mer 2 Sep - 23:54

vous êtes bien courageuse toutes les 2, c'est pas facile de prendre le dessus après cet évènement douloureux , mais la vie reprend le dessus c'est ce qui compte
chapo les filles

_________________


Invité <a href=www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web."> clic quotidiennement. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://jujus-jumeaux-ou-plu.realbb.net/portal.htm
PETITSMONSTRES
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 45
J'habite à : segré
Je travailles comme : congé parental
Voici mes hobbies : ORDINATEUR MARCHE A PIEDS
Réputation : 0
Points : 34
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Jeu 3 Sep - 14:49

Merci maryline, mais je pense qu'il y a pire comme ces mamans qui doivent subir des img, c'est vraiment horrible. Enfin bon chacun sa peine. A bientôt. CARO
Revenir en haut Aller en bas
Maryline
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14373
Age : 50
J'habite à : Nantes (44)
Je travailles comme : En formation dessin
Voici mes hobbies : Mes bébés, jeux vidéo, internet
Réputation : 10
Points : 874
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Jeu 3 Sep - 14:55

et bien dans mon entourage , on a un couple d'amis qui ont un gêne chacun et mis ensemble provoque chez les petits garçons des malformations de toutes sortes , et aux filles ont un gêne de l'un ou l'autre parent ne développe pas en elles de malformation
Ce qui est dommage c'est qu'ils ne pourront jamais avoir de garçons viable
Cette amie a subi 2 IMG la première vers 3 mois je crois et l'autre vers 5 mois c'était plus tard ou le contraire je ne sais plus, mais c'est pas facile de perdre son bébé et devoir le faire mourir et l'accoucher après , là par contre c'est déchirant et insupportable

_________________


Invité <a href=www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web."> clic quotidiennement. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://jujus-jumeaux-ou-plu.realbb.net/portal.htm
PETITSMONSTRES
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 45
J'habite à : segré
Je travailles comme : congé parental
Voici mes hobbies : ORDINATEUR MARCHE A PIEDS
Réputation : 0
Points : 34
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Jeu 3 Sep - 15:00

j' ai mon cousin avec sa femme qui ont perdus leur bébé à 8 mois de grossesse par img également, apparement ils ont aussi un gêne qui provoque des malformations chez les petits garçons. Mais pourquoi attendre 8 mois? C'est quand même bizarre non ? Je n'est jamais oser leur poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Maryline
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14373
Age : 50
J'habite à : Nantes (44)
Je travailles comme : En formation dessin
Voici mes hobbies : Mes bébés, jeux vidéo, internet
Réputation : 10
Points : 874
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Jeu 3 Sep - 18:02

je penses qu'il ne le savait pas et peut-être que cela ne se voyait pas, si par exemple il n'y a jamais eu fausse couche spntanée parfois il n'y a aucun moyen de le voir et à la dernière ou avant dernière écho et bien c'est là après jour ou semaine de discution qu'il prennent la décision qui forcément n'est pas facile à prendre

dans le cas du couple d'amis il y avait eu une fausse couche spontanée et c'est de la qu'il y a eu autopsie et qu'ils ont vu que leur petit avait quelque chose puis on fait des a,nalyse plus poussé et voilà, après le verdict tombe, et beaucoup de questions se posent .....

_________________


Invité <a href=www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web."> clic quotidiennement. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://jujus-jumeaux-ou-plu.realbb.net/portal.htm
alocéan
Visiteuse
Visiteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 36
J'habite à : bourg lastic
Je travailles comme : doppio-M: madre et moglie
Voici mes hobbies : mon mari, mes enfants, ma famille et aussi apprendre, j'adore apprendre des choses nouvelles.
Réputation : 0
Points : 71
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Lun 22 Fév - 16:51

Flash Back:
J'ai 22 ans, j'épouse l'homme qui deviendra le père de mes enfants, je l'aime plus que tout. De cet amour, une grossesse, ce seront des faux jumeaux. Non, je ne veux pas savoir leur sexe, laissez moi rêver. J'accouche sans péridural, les deux bébés sont ans la bonne position, tête vers le bas, et je ne peux pas mettre de mots sur la joie que j'ai ressenti en prenant mon fils et ma fille dans les bras, mon mari à mes côtés, pleurant presque de joie en m'annonçant au creux de l'oreille que je viens de mettre au monde de magnifiques bébés, Joakim, 3kg 170 pour 51 cm et Naômie, 2kg 950 pour 49,5 cm. Je rentre chez moi après 4 jours à l'hôpital. Les deux premières années avec mes bébés sont telles qu'on veut un autre enfant. Je tombe enceinte alors que mes jumeaux ont juste 22 mois, je me rend compte que je suis enceinte après 3 semaines de retard, je suis heureuse. Première écho, le coeur semble petit, un petit bébé, pas grave. Enceinte de 4 mois j'ai des douleurs dans le bas-ventre, craignant une fausse-couche, je cours à la maternité. Un examen poussé nous apprend que le coeur trop petit n'est pas synonyme d'un petit bébé, mais d'un trou dans le coeur, un creux dans le coeur de mon bébé! Le médecin n'est pas confiant, il me conseille de me faire à l'idée que le bébé ne pourra pas naitre, je lui reproche d'être trop pessimiste. Je sais que mon bébé naitra! Je demande le sexe, on le nomme Matthéo et on prie pour sa vie. En effet, mon bébé naitra le 21 août 2006, mon fils Matthéo, 2kg 250 pour 46 cm, huit mois de grossesse, césarienne, on ne me demande pas mon avis, sinon Matthéo ne survivra pas à l'accouchement. Je rentre chez moi victorieuse, mon bébé est né, il vit! Le médecin m'a donné un rendez-vous la semaine suivante, pour vérifier que le bébé est toujours vivant, il pense que le petit ne tiendra pas un mois, il devrait déjà être mort. Pourtant il m'encourage, me tient par les épaules et m'avoue qu'il crains que ce soit encore pire. Lors du premier rendez-vous, il m'avoue que si le bébé vit ce sera un miracle de la science, il fait partie des enfants qui n'arrivent même pas à 3 mois de grossesse, et que quoi qu'il arrive par la suite, j'ai de la chance de l'avoir prit dans mes bras. Je ne le lâche jamais, mon bébé. J'ai peur la nuit, quand il est loin de moi. Je crois que seul mon amour pourra le sauver. Il a 1 mois, puis 2, et 3. Le 16 décembre, mon fils ne se réveille pas. Ambulance. Hôpital. Réanimation. COMA. Je reste près de lui, je n'ai plus la force d'ouvrir les yeux mais je refuse de quitter mon fils, je ne dors pas pendant 6 jours, les rares fois où je me lève, je vais vomir et retourne près de mon fils, je lui chante une berceuse le 21 décembre, sentant que je n'aurais jamais l'occasion de fêter ses 5 mois, seul l'amour que j'éprouve pour mon bébé me donne la force de me battre, puis je tombe de fatigue, mon mari me remplace au chevet de notre fils. Pas une larme ne coulera des yeux du père de Matthéo pendant tout son séjour à l'hôpital, il se battra pour moi. Je suis vide de mon âme, mes enfants sont chez leur grand-parents, dans mon malheur j'ai réussi à expliquer à deux petits de 34 mois que leur frère est malade, qu'il va peut-être partir rejoindre la tante dont je leur ai à peine parlé, ma soeur jumelle, partie à l'age de 4 ans, c'est à elle que je demande de l'aide, j'ai besoin d'elle pour me soutenir, pour me jurer qu'elle s'occupera de mon fils. Le 23 décembre 2006, je sens que mon fils va mourir, le médecin me confirme qu'il 'y a plus d'espoir. Alors commence un combat atroce, je vois mon fils, si petit dans un lit trop grand pour son petit corps et nous voulons qu'il soit près de ses frère et soeur une dernière fois. Le médecin nous dit qu'il se peut que notre fils vive jusqu'à noël mais qu'il mourra surement avant 2007, et notre voeux est qu'il ait son premier noël avec ses frères et soeurs, ses parents, dans sa famille. On ne peut cependant pas sortir sans la sonde qui l'alimente, sans le masque qu'il le permet de respirer, sans ses tuyaux. Alors le médecin nous fait le plus beau des cadeaux, il nous autorise à fêter noël à l'hôpital, avec notre fils et nos deux ainés, le sapin de l'hôpital est amené dans la chambre de notre fils. Les cadeaux acheté à l'avance sont placé sous le sapin. Notre famille ce sont les gens qui nous aident dans notre souffrance. On fête noël avec l'équipe de garde de l'hôpital. Notre fils est encore dans le Coma, mes yeux de mère fixé sur son électrocardiogramme. Le lendemain, aucun miracle ne nous éclaire, notre fils dors toujours. Le soir du 25 décembre, mon mari me prend dans ses bras et me dit que quel que soit la fin de l'histoire, mon fils a eu de la chance d'avoir une mère comme moi. Je pleure. Je pleure encore le matin du 26 décembre, et je vomis. Alors le médecin qui arrive dans la chambre de mon fils me prends la tête, les tempes entre les mains, il m'épargne un mal de tête et m'envoie immédiatement faire un examen complet, craignant que je soit en train de développer un cancer traumatique. Je refuse mais il ne me laisse plus le choix, il m'entraine avec lui et me force à laisser les médecins faire leur métier. Je ne suis pas en train de développer un cancer. Je suis enceinte. Un mois de grossesse. Je cours, la première personne qui doit le savoir est mon enfant, dans son lit. Je lui dit "Matthéo, tu veux partir, ton âme est déjà moitié près de D.ieu, et tu lui a demandé de m'apporter du réconforts, je t'aime mon fils, et je ne t'oublierai jamais". Je pose ma main sur la petite tête de mon bébé, je lui caresse doucement les cheveux et je lui prends la main. La nuit passe sans même que je m'en rende compte, mon mari vient me rejoindre. Nous ne dormons pas, la nuit du 26 au 27 décembre 2006. Nous sentons la mort dans la chambre d'hôpital où dors mon bébé. Elle est dans l'ombre, dans le silence. Elle emporte Matthéo, le 27 décembre 2006, sa main dans la mienne, il ne sursaute, pas, n'ouvre pas les yeux, il sourit et s'envole. L'électrocardiogramme est plat et je perds connaissance, tant ma douleur est grande, dans les bras de mon mari , au moment où les infirmières entre dans la chambre. Mon bébé est mort mais je le porte à jamais en mon âme. Sur la tombe de mon fils, il est écrit Matthéo N. Jérémy Cavaillon 21/08-27/12 2006. Nous ne t'oublierons pas mon fils. Mes grands étaient à l'enterrement, malgré que mes parents m'aient déconseillé de les y emmener, j'avais besoin d'avoir ma famille, mon mari et nos enfants pour faire un dernier adieu à la grande âme de mon tout petit bébé. Ce fils, nous l'avons donné à ma soeur le bébé qu'elle voulait, qu'elle aurait du avoir si les monstres n'existait pas, qu'elle a maintenant. Ma Azalée s'occupe de Matthéo, j'en suis sure, et je sais que quand j'atteindrais la fin du chemin ils seront là à m'attendre...

Long discourt, empreint d'une souffrance qui jamais ne s'éteint. Mon fils Matthéo nous a appris qu'il ne faut jamais croire qu'on a vu le pire.
Revenir en haut Aller en bas
lili67
Papoteuse
Papoteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Age : 38
J'habite à : Weitbruch, en Alsace
Je travailles comme : Secrétaire médicale, en congé parental
Voici mes hobbies : informatique, jeux...
Réputation : 1
Points : 357
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Lun 22 Fév - 18:45

wouah quelle histoire
quoi dire ???? rien, je ne trouve pas les mots. Je n'ose imaginer ta peine !!!!
tu es une maman extra qui a été auprès de son ange jusqu'au bout, chapeau....
Tu n'oubliras jamais ton petit mathéo, il veille sur vous maintenant
bon courage pour la suite
gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://lili6779.skyrock.com
alocéan
Visiteuse
Visiteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 36
J'habite à : bourg lastic
Je travailles comme : doppio-M: madre et moglie
Voici mes hobbies : mon mari, mes enfants, ma famille et aussi apprendre, j'adore apprendre des choses nouvelles.
Réputation : 0
Points : 71
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Lun 22 Fév - 21:40

Merci Angélique, c'est sur que je ne l'oublierai jamais, c'est mon fils.
Un jour, un médecin m'a dit que mon fils avait eu une chance dans son malheur, il avait eu une mère qui l'aimait. J'ai été touchée. Et il m'a raconté qu'une fois une mère dont le bébé avait un problème, qui lui laissait une petite probabilité de naitre, avait choisi d'avorter plutôt que de le voir mourir. Je ne peux pas le lui reprocher, c'est dur de vivre dans la crainte que le lendemain soit le dernier jour, mais j'ai trouvé ça horrible, parce qu'elle a autant souffert alors qu'elle n'a même pas eu la contrepartie de voir son bébé sourire pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Ombria
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 44
J'habite à : Réalmont dans le Tarn
Je travailles comme : Congé maternité
Voici mes hobbies : Mes enfants, cuisine, voyage...
Réputation : 0
Points : 17
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Lun 22 Fév - 22:20

Bonsoir Alicéa,

J'ai lu ton témoignage bouleversant et en même temps si beau.Je n'ai pu me retenir de pleurer tout au long de la lecture.
Tu es une maman formidable et pleine de courage.
Pleins de tendre pensée à ton petit ange Matthéo.
Je t'embrasse toi et ta famille.

Revenir en haut Aller en bas
alocéan
Visiteuse
Visiteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 36
J'habite à : bourg lastic
Je travailles comme : doppio-M: madre et moglie
Voici mes hobbies : mon mari, mes enfants, ma famille et aussi apprendre, j'adore apprendre des choses nouvelles.
Réputation : 0
Points : 71
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   Lun 22 Fév - 22:28

Merci Ombria, j'ai pleuré en l'écrivant et j'ai mis une bonne heure à réussir à faire un texte qui retrace ce que je ressens. Franchement, je sais que j'ai eu de la chance de connaitre Matthéo mais pourquoi a-t-il fallu qu'il parte si vite? En même temps je me demande si je n'aurais pas encore plus souffert s'il avait eu 2 ans, et s'il avait pu nous parler. J'aurais voulu qu'il vive, qu'il soit heureux. J'espère sincèrement qu'il est quelque part où il se souvient de nous qui l'aimons et à qui il manque. J'aurais voulu que Joakim et Naômie le connaissent mieux, se souviennent mieux de leur frère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avez-vous vécu cette épreuve ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avez-vous vécu cette épreuve ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez vous déjà rêvé de cet homme?
» [5e] Quelle pièce de théâtre avez-vous choisie ?
» [Français] manuel 3e : quel manuel avez-vous choisi cette année ?
» Avez vous trouvé ce que vous cherchiez en HK ?
» Avez-vous rempli vos propositions de "répartition de service" pour l'an prochain?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Jujus :: °0~Vie Familiale~0° :: Racontez nous votre aventure :: Fausse couche-
Sauter vers: